Géneration Orange Lille

Un forum de discussion animé par les jeunes démocrates lillois
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les temps MoDem: premier numéro

Aller en bas 
AuteurMessage
Clément
Admin
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 29
Localisation : Marcq en baroeul
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: les temps MoDem: premier numéro   Dim 20 Avr - 1:18

voici le premier numéro du journal des jeunes démocrates: les temps Modem (j'aime beaucoup ce titre):
http://www.jeunes-democrates.org/pdf/tempsmodem1.pdf

Je le trouve assez intérréssant cependant j'aimerais débattre avec vous de l'édito de mademoiselle Gandelon que je trouve assez choquants pour certains points.

Citation :

Est-ce que tous les hommes qui
nous gouvernent ont été élus ?
Sans verser dans la théorie du
complot des technocrates, il est
certain que beaucoup de postes de
pouvoirs en France n'ont pas été

attribués directement par le peuple

Formulation qui personnellement me gène (orth???). Doit t'on tomber dans un système a l'américaine ou le moindre employé de l'état est élu, que veut elle dire, doit on élire les ministres, les conseillers...

Citation :

Est-ce que les politiques viennent
du peuple, et le représentent
entièrement, les jeunes, les vieux,
les femmes, les hommes, les français
d'origine étrangère, les minorités
religieuses ? Non, la disparité entre
le peuple et ses représentants

est flagrante à tous les niveaux.

On ne le repeteras jamais assez mais un monde sans discriminantion c'est un monde dans lequel un homme peut parler pour une femme, un blanc pour un noir, un vieu pour un jeune etc etc etc. La encore de telle propos me choque, si la diversité est normale elle ne doit pas être un critère absolue de séléction c'est ainsi que l'on se prive de gens compétent. De plus n'oublions pas que la discrimination positive c'est de la discriminations
Citation :
[size=7]
Est-ce que tous les hommes qui
nous gouvernent le font en ayant
comme seul objectif l'intérêt général ?
Sans lancer un populiste « tous
pourris », nous savons tous que
l'intérêt général n'est pas le seul

guide de tout les politiques.

Force est de constater que ce n'est pas entièrement faux, mais il faut absolument eviter la diabolisation de l'élu qui quoi qu'on en pense représente l'intérêt général. De plus la généralisation est problèmatique (tous les élus ne sont pas des balkany...). Il faut ensuite voir que si l'intérêt générale était le seul guide du politique personne ne ferait de politique, c'est humain et je ne pense pas que l'on puisse lutter contre.

Citation :
[size=7]
Posons-nous alors la question :

sommes-nous en démocratie?

La formule est d'elle même choquante, comment pouvons nous nous poser cette question, notre démocratie est certe perfectible mais elle est une démocratie et cela est indiscutable.

Citation :
[size=7]
La 6ème République, la recherche
de la démocratie partout, la réforme
des institutions doivent être les
priorités, au-delà de toute idéologie,
de tout programme d'un parti

comme le nôtre

Une belle tranche d'utopie ne fait jamais de mal aussi je ne le critique pas mais j'aimerais attirer cotre attention sur la formule: "la recherche de la démocratie partout" que-ce que cela signifie? que tous doit être soumis au votes et au controle des masses?

Voila mon ressenti sur cette article aussi j'aimerais avoir votre avis ce qui releveras un peu le niveau du forum qui (et j'en assume une part de la responsabilité) ce trouvait bien bas ces derniers temps, non pas que les débats que nous avons eu soit mauvais au fond, masi la forme aurait put être meilleur (je répète, pour éviter le lynchage Very Happy , que j'en assume une part de résponsabilité )

_________________
Pour être politicien: 5 ans de droit...
Tous le reste de travers."

http://clementbarre.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generationorange.exprimetoi.net
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: les temps MoDem: premier numéro   Dim 20 Avr - 2:34

Je vais essayer de donner mon avis sur cet article en restant le plus objectif possible. En effet, selon moi, il est très symptomatique de la génération de primo-adhérants du MoDem. Ce "désir de démocratie" qui est on ne peut plus honorable, a été perverti par une sorte d'angélisme considérant que le la source ultime de perfection démocratique tient dans le vote. En quoi le vote est-il une plus grande légitimité que la compétence dans les emplois "techniques" ? L'élection est nécessaire pour désigner ceux qui, symboliquement, inscrivent les grandes orientations du pays et leurs réponses concrètes dans le marbre de la loi ou des décisions quelconques. Par ses représentants, le peuple donne son aval à ce qui va régir sa vie quotidienne mais aussi va garantir l'équilibre social et la cohésion de la Nation.

Je ne reviendrais pas sur le côté "tous pourris" de l'article, en signalant toutefois que si l'élu doit s'attacher à prendre en compte les intérêts de ses concitoyens avant tout, les vices de la nature le pousse aussi à l'action. Vouloir être réélu l'oblige à se "bouger le train" pour que des réalisations concrètes soient faites et parfois que l'opinion majoritaire (celle de la société français) prévale.

J'ajouterai juste une question : la 6eme République, qu'est ce que c'est ? A-t-on un modèle ? Je suis tout à fait disponible pour en discuster et absolument intéressé par un débat à ce sujet.


Mon attention c'est porté sur un autre article (pas celui sur le "gay-friendly" c'est un autre débat). Celui sur l'Europe. Et je vous cite le passage qui m'a le plus choqué ;

Citation :
En ce qui concerne son mode de ratification, nous avions défendu l'idée selon laquelle il eut été été plus cohérent de procéder à un référendum puisqu'on avait déjà consulté les citoyens français sur une question très très proche. Mais d'une part, un référendum est toujours soumis au risque de voir les électeurs voter de façon contestataire vis à vis du pouvoir en place, et donc "hors-sujet" de la question posée, d'autre part, un texte comme le traité de Lisbonne contient des centaines d'articles. Dès lors, si un électeur est en désaccord avec un seul de ces articles, il aura tendance à voter non à l'ensemble. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le risque d'un nouveau "non" qui plongerait l'Europe dans une grave crise, potentiellement sans retour. C'est pourquoi la formule choisie de l'adoption par le Parlement, qui n'en est pas moins démocratique, est sans doute "le moindre mal". Fidèle à nos idéaux pro-européens, nous devons nous réjouir de l'adoption par la France de ce traité qui marquera un véritable tournant dans l'histoire de l'Europe.

C'est ce genre de réflexion qui va tuer l'Europe ! Et cela parce que le problème est pris à l'envers. Ce passage, et c'est l'avis d'une grande majorité d'européens convaincus, se base sur l'idée que les gens ne sont pas près à comprendre une Europe qui est trop compliquée pour eux. Et donc naturellement, ils font des erreurs d'appréciation. C'est donc à nous européens convaincus, avec les bonnes idées sur l'Europe et les bonnes méthodes, de décider pour eux en attendant qu'ils soient prêts. C'est un non-sens démocratique qui posera des problèmes bien plus graves que ceux institutions. Considérer que les électeurs se sont trompé en votant non en 2005 c'est tout bonnement scandaleux. Si on leur parlait un peu plus d'Europe, de ce qu'elle a eu de bon hier, ce qu'elle nous apporte aujourd'hui etla chance que c'est pour demain, si les politiques arrêtaient de s'en servir à leur guise selon les humeurs politiques du moment ou si les partisants du oui avaient mené une campagne un tantiné sérieuse, alors là peut-être que le oui serait passé. Et puis ne nous jouons pas à l'autruche. Faire passer le traité au Parlement pour qu'il soit ratifié n'est qu'une manière de repousser un débat qui devra avoir lieu devant le peuple. Pour l'instant on choisit de faire l'Europe sans les peuples, et le peuple risque de se venger un jour ou l'autre. Pour notre plus grand désavantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 33
Localisation : Lille - Wazemmes
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: les temps MoDem: premier numéro   Dim 20 Avr - 2:55

Tout à fait d'accord avec vos analyses.

J'ajouterai juste, au sujet de l'article dénonçant l'atteinte au principe de précaution du rapport Attali, qu'il est dommage que l'auteur se limite à ce point précis et qu'il ne cherche pas à contrebalancer son propos par la mise en lumière de quelques bonnes propositions de ce rapport (et il y en a, à mon avis, beaucoup).
Il prouve d'ailleurs qu'il ne l'a pas lu en concluant sur "Espérons toutefois que les quelques 316 propositions de la Commission ont données lieux à plus d’expertises…"

_________________
Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: les temps MoDem: premier numéro   Dim 20 Avr - 3:06

juste du flood pour rire !!! la moindre des choses quand on parle d'un document, c'est de s'être renseigné sur ce qu'il contient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: les temps MoDem: premier numéro   Jeu 1 Mai - 19:14

Personne pour prolonger la discussion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les temps MoDem: premier numéro   

Revenir en haut Aller en bas
 
les temps MoDem: premier numéro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Divers campagne C.E.P.] Foyer de Vairao
» Application du numérus clausus dans toutes les filières
» Le livre numérique
» Les numéros spéciaux (08...) : combien ça coûte ?
» premier RDV monitoring à domicile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Géneration Orange Lille :: UDF-Mouvement Démocrate :: Général-
Sauter vers: