Géneration Orange Lille

Un forum de discussion animé par les jeunes démocrates lillois
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'UDF doit-elle revivre?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

L'UDF doit-elle redevenir indépendante du MODEM?
OUI
33%
 33% [ 4 ]
NON
67%
 67% [ 8 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Christopher
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 33
Localisation : Lille - Wazemmes
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Mar 18 Mar - 23:50

Je suis d'accord avec toi, je ne parlais pas forcément de laisser indéfiniment le temps à nos dirigeants actuels d'évoluer, si ils ne le font pas avec notre aide et bien nous les changerons quand nous aurons l'occasion c'est comme cela pour moi que cela doit fonctionner. Mais pour ça il faut quand même du temps...

Et j'ai dit depuis le début que je n'étais pas d'accord avec le fait qu'on n'ait pas demandé l'avis des militants.

Autre chose, qui explique peut-être que j'ai l'air d'un petit soldat, c'est que je pense qu'il est plus constructif d'essayer de construire en partenariat avec nos dirigeants actuels plutôt que de tout de suite se braquer contre eux. Et de toute façon quand on aura des élections internes cela devra obligatoirement évoluer (si il n'y a pas d'élections par contre bien sûr ça ne peut pas aller)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Mer 19 Mar - 1:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://democrateenaction.blogspot.com
Gabriel



Nombre de messages : 113
Localisation : Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Ven 21 Mar - 14:08

Bonjour à tous,

Je crois que c'est maintenant, enfin, que tout peut commencer. Les présidentielles ont eu lieu en mai, les législatives en juin, notre mouvement a été créé début décembre et nous venons de passer le cap des municipales. Tout le monde craignait cette échéance et nombreux ont été ceux qui ont dit que ces élections venaient trop tôt.

Je rejoins Clément dans la première partie de l'analyse des résultats. Dans de nombreuses villes en France, au premier ET au deuxième tour, nos résultats ne sont pas infamant. Je pense que nous avons toujours une base électorale à 9 / 10 %. Ce n'est pas génial, mais ce n'est pas rien.

La semaine d'entre deux tours a montré l'hypocrisie du PS et de l'UMP qui venait nous dire que nous étions inconhérents alors que certains de leurs candidats n'hésitaient pas à venir séduire nos listes et nos voix.

Franchement, je trouve que la ligne qu'a (im)posée Bayrou était convenable. Enjeux locaux, alliances locales. Seulement, il faut que nous, nous soyons clairs dans notre tête et que nous acceptions en notre for intérieur que l'on puisse s'allier aussi bien avec certaines personnes du PS ou certaines personnes de l'UMP.

Le véritable hic, c'est la manière dont la décision a été prise, sans consultation des différentes instances du Mouvement. Aux membres du Conseil national de le dire le moment venu et d'assumer ainsi le mandat que nous leur avons donné.

Sur Lille, j'avoue ne pas être scandalisé par l'alliance avec Aubry. Je vois cela comme une manière pour elle de ne trop dépendre de son alliance communiste - vert - PS. Et si nos élus peuvent équilibrer leur influence, pourquoi s'en plaindre ?

Sur le PC, je ne vais pas défendre la nostalgie de certains de ses membres pour l'URSS. Malheureusement on ne retient jamais les leçons de l'histoire. Par ailleurs, les adhérents communistes se définissent désormais plus par leur anticapitalisme que par leur soutien à un régime qui n'existe plus. D'ailleurs, la position des Occidentaux vis-à-vis des JO de Pékin et du régime chinois en dit long sur la place que nous accordons aux droits de l'homme.

Nous avons maintenant deux ans pour faire un réel travail de fond, de réflexion et d'action à partir de ce qui est au fondement de notre identité : la démocratie. Encore faut-il, je suis d'accord, que nous puissions la mettre en oeuvre au sein de notre mouvement.

Amicalement,

Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément
Admin
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 29
Localisation : Marcq en baroeul
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 2:40

Citation :
Sur Lille, j'avoue ne pas être scandalisé par l'alliance avec Aubry. Je vois cela comme une manière pour elle de ne trop dépendre de son alliance communiste - vert - PS. Et si nos élus peuvent équilibrer leur influence, pourquoi s'en plaindre ?

Le suel problème c'est que nos élus n'ont pas d'influence... aucune! Il n'ont pas de groupe et les accord signé avec aubry leur interdit d'amender les projets de la majorité!

_________________
Pour être politicien: 5 ans de droit...
Tous le reste de travers."

http://clementbarre.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generationorange.exprimetoi.net
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 3:09

En fait je viens de comprendre : vous n'avez toujours pas pigé comment se sont faites les alliances au second tour des municipales. Bah en fait c'est pas compliqué : ayant conclus un accord avec aubry depuis décembre, Jacques Richir a d'une part aligné son projet sur celui d'aubry et 2 saboté sa campagne (ainsi que celle des militants). En échange de trois malheureuses places et de quelques cantons (dont celui d'olivier henno), il s'est allié sans conditions. Ou si plutôt, martine a donné ses conditions et le MoDem a dit oui. a savoir : interdiction d'amender les projets de la majorité, sympathie interdite pr l'opposition ou Nicolas Sarkozy pendant 6 ans.

Vous voyez c'est simple comme bonjour de vendre ses idées et ses benni oui-oui de militants à la maire sortante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 11:17

Hé bien voilà, tout est dit. C'est pas plus compliqué
Ce marchandage type plan pré retraite d'élus ne me gêne en rien sous l'étiquette udf puisque je n'ai jamais eu envie d'y adhérer.
En revanche, sous l'étiquette modem, ça me dérange.
Donc, messieurs les autocrates, par pitié, reprenez votre joujou et laissez ceux qui veulent faire de la démocratie en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://democrateenaction.blogspot.com
Farid

avatar

Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 12:23

http://www.modem-canton-lavardac.com/article-17939944-6.html#anchorComment

Pour info, les faits nous montre que c'est plutôt l'hypothèse club de supporters qui a été retenu, à diffuser sans modération.

Bon week end à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagazettedudemocrate.blogspot.com/
Gabriel



Nombre de messages : 113
Localisation : Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 19:52

Salut à tous,

Visiblement, donc, je débarque.

1°) Concernant les accords "Richir - Aubry", où peut-on les lire ?
2°) Concernant l'influence des élus Modem, même s'ils sont tenus par des accords, ne pourront-ils tout de même pas faire connaître leurs positions voire voter contre ce qui leur paraît contraire à leurs convictions ?
3°) Parler de "sabotage" de la campagne est quand même assez grave. Pourquoi pas, mais sur quoi se base-t-on ?
4°) Si Richir s'était allié avec Huyghes qu'aurait-on dit ?
5°) Si Richir n'avait rien dit du tout en laissant ses électeurs libres de faire ce qu'ils voulaient, qu'aurait-on dit ?
6°) Farid, si je ne me trompe pas, tu es élu au Conseil national. Pourquoi ne pas interpeller (à l'interne puis publiquement si nécessaire) nos instances voire Bayrou lui-même?
7°) Je suis assez mal à l'aise face aux discours qui consistent à jeter aux orties ceux que nous soutenions farouchement hier. Au moins Farid a-t-il une certaine cohérence dans sa démarche. Avant de s'échauffer, ne serait-il pas bon qu'il y ait une séance d'explication collective ?
8°) Pourquoi ne pas demander collectivement une réunion du Conseil départemental ?
9°) Le Mouvement démocrate est un parti de militants. Sans ces militants, les élus ne sont plus rien désormais. Ils ont besoin de nous et il ne tient qu'à nous de nous faire entendre.
10°) C'est le moment de nous faire entendre car on ne peut plus nous opposer maintenant l'urgence des élections.
A plus
Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farid

avatar

Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 20:09

@ Gabriel

Interpeller qui, au niveau local on te répond que l'on ne fait qu'appliquer des choses qui ont l'aval du boss, et pour ce qui est d'interpeler F. Bayrou, on a déja essayer pour mettre fin au flou et au bordel qui caractérise notre mouvement,par le biais d'un groupement d'adhérent et de conseiller nationaux, en faisant même des propositions concrètes :

http://construiremouvement.free.fr/cms/uploads/File/CEM_00002V00V_cl.pdf

La réponse ce fut :

Comme il s'y était engagé, Dorian Lamarre, directeur de cabinet de F. Bayrou, a donné suite à la lettre et au plan d'action qui lui ont été remis à Toulouse le 6 février 2008 pour transmission à F. Bayrou. Voici sa réponse :

http://construiremouvement.free.fr/cms/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=11&cntnt01origid=211&cntnt01returnid=140

Moi je vais retourner à mes occupations en attendant de voir se mettre en place ( démocratiquement s'entend ) le règlement intérieur et le conseil départemental. Après on verra, maintenant je ne juge que sur pièce.

De toute façon depuis mai 2007, je considère avoir assez donné de mon temps et avoir été assez patient, maintenant soit on bati un mouvement démocrate et je me remet en ordre de marche, soit on bâti un club de supporter, là, ce sera sans moi.

Bon week end à tous

Farid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagazettedudemocrate.blogspot.com/
Clément
Admin
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 29
Localisation : Marcq en baroeul
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Sam 22 Mar - 20:16

Gabriel a écrit:
2°) Concernant l'influence des élus Modem, même s'ils sont tenus par des accords, ne pourront-ils tout de même pas faire connaître leurs positions voire voter contre ce qui leur paraît contraire à leurs convictions ?
Tenu ou pas le fait de les avoir signé est déja quelque chose de grave.

Citation :
3°) Parler de "sabotage" de la campagne est quand même assez grave. Pourquoi pas, mais sur quoi se base-t-on ?
Sur le fait qu'on a jamais vu jacques ou très très peu et sur le fait qu'il a lui même annulé plusieurs manifestations prévu par son équipe de campagne (source: un membre de l'équipe de campagne) . Sur le fait qu'il n'y avait pas de directeur de campagne pour être sur de ne pas mener une vrai campagne...

Citation :
4°) Si Richir s'était allié avec Huyghes qu'aurait-on dit ?
que depuis 20 ans il se fait élire avec l'UMP cela n'aurait donc rien eu d'étonnant.

Citation :


5°) Si Richir n'avait rien dit du tout en laissant ses électeurs libres de faire ce qu'ils voulaient, qu'aurait-on dit ?
Qu'il a des couilles, du courage politique.


Citation :
7°) Je suis assez mal à l'aise face aux discours qui consistent à jeter aux orties ceux que nous soutenions farouchement hier. Au moins Farid a-t-il une certaine cohérence dans sa démarche. Avant de s'échauffer, ne serait-il pas bon qu'il y ait une séance d'explication collective ?
La séance d'explications nous l'avons eu, 2 heures de langue de bois et d'aveux implicites apr J.richir. C'étais d'ailleur assez pathétique.

Citation :
9°) Le Mouvement démocrate est un parti de militants. Sans ces militants, les élus ne sont plus rien désormais. Ils ont besoin de nous et il ne tient qu'à nous de nous faire entendre.
Les militants ne servent que d'alibi légitimant pour que les élus puissent justifier leurs pratique anti démocratique

Citation :
10°) C'est le moment de nous faire entendre car on ne peut plus nous opposer maintenant l'urgence des élections.
La d'accord mais le parti n'existe plus, il est divisé entre les décu qui veulent rester, les mecs qui se retranchent dans leurs petites section parce que sa marche mieux qu'au niveau nationale, les idéaliste un peu illuminé qui veuent virer tous les méchants de l'UDF par ce qu'ils les empèchent de faire de l'idéologie démocrate et les élues et leurs soutients qui veulent conserver leurs sièges et leurs petite cuisine politicienne. Tu rajoute à sa une division géographique créer par une stratégie éléctorale brouillone et tu a ce qui reste du moDem.

_________________
Pour être politicien: 5 ans de droit...
Tous le reste de travers."

http://clementbarre.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generationorange.exprimetoi.net
Christopher
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 33
Localisation : Lille - Wazemmes
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Dim 23 Mar - 14:58

Gabriel a écrit:
2°) Concernant l'influence des élus Modem, même s'ils sont tenus par des accords, ne pourront-ils tout de même pas faire connaître leurs positions voire voter contre ce qui leur paraît contraire à leurs convictions ?
Clément a écrit:
Tenu ou pas le fait de les avoir signé est déja quelque chose de grave.
Tu dis ça parce qu'il y a des communistes, Clement n'est-ce pas? Pour moi leproblème c'est qu'il n'y a pas eu de vote formel des colistiers ou des militants, pas que ce soit une alliance avec la gauche, parce qu'une alliance avec le PS au niveau local ne pose en soit aucun problème pour notre mouvement.
Citation :
3°) Parler de "sabotage" de la campagne est quand même assez grave. Pourquoi pas, mais sur quoi se base-t-on ?
Clément a écrit:
Sur le fait qu'on a jamais vu jacques ou très très peu et sur le fait qu'il a lui même annulé plusieurs manifestations prévu par son équipe de campagne (source: un membre de l'équipe de campagne) . Sur le fait qu'il n'y avait pas de directeur de campagne pour être sur de ne pas mener une vrai campagne...
Le site de campagne, et l'enquête quartier sont des exemples de lourds investissements pour la campagne. S'il y a eu un ou deux rendez vous d'annulés c'est pas un drame et moi j'ai vu Jacques sur le terrain par contre toi Clement tu faisais campagne à Marcq donc...
Le directeur de campagne il a expliqué pourquoi il n'y en avait pas parce que ça doit se payer cher, et que donc ce sont des personnes comme Danièle, Benjamin ou Olivier Gosseau qui faisaient une partie de ce boulot
Citation :
4°) Si Richir s'était allié avec Huyghes qu'aurait-on dit ?
Clément a écrit:
que depuis 20 ans il se fait élire avec l'UMP cela n'aurait donc rien eu d'étonnant.
Pour ma part je n'aurais pas été d'accord, parce que Huygues est l'un des deux papas des tests ADN, parce qu'il n'avait pas de projet,parce qu'il a juste su jouer sur le nom Mauroy, parce qu'il n'est pas lillois, parce qu'il nous a balancé Forest dans les pattes.... etc
Mais comme tu te sens de droite Clement tu n'as pas le même avis que moi et c'est normal, mais en temps au centre nous ne devons pas juger sur les étiquettes pour nouer nos alliances locales.
Citation :
5°) Si Richir n'avait rien dit du tout en laissant ses électeurs libres de faire ce qu'ils voulaient, qu'aurait-on dit ?
Clément a écrit:
Qu'il a des couilles, du courage politique.
C'est possible. Mais nous n'aurions pas existé sur la scéne politique lilloise pendant 6 ans, nous n'aurions peut-être pas pu garder la permanence et notre existance aurait pu être en danger etc donc c'est à voir.
Citation :
7°) Je suis assez mal à l'aise face aux discours qui consistent à jeter aux orties ceux que nous soutenions farouchement hier. Au moins Farid a-t-il une certaine cohérence dans sa démarche. Avant de s'échauffer, ne serait-il pas bon qu'il y ait une séance d'explication collective ?
Clément a écrit:
La séance d'explications nous l'avons eu, 2 heures de langue de bois et d'aveux implicites apr J.richir. C'étais d'ailleur assez pathétique.
Pour ma part j'ai trouvé qu'il avait expliqué pas mal de choses, même si il faudra encore l'interpeller sur la consultation des militants par exemple pour clarifier certaines choses.
Citation :
9°) Le Mouvement démocrate est un parti de militants. Sans ces militants, les élus ne sont plus rien désormais. Ils ont besoin de nous et il ne tient qu'à nous de nous faire entendre.
Clément a écrit:
Les militants ne servent que d'alibi légitimant pour que les élus puissent justifier leurs pratique anti démocratique.
A nous de faire en sorte que ce soit de moins en moins le cas, tout ne peux pas changer en un jour.
Citation :
10°) C'est le moment de nous faire entendre car on ne peut plus nous opposer maintenant l'urgence des élections.
Clément a écrit:
La d'accord mais le parti n'existe plus, il est divisé entre les décu qui veulent rester, les mecs qui se retranchent dans leurs petites section parce que sa marche mieux qu'au niveau nationale, les idéaliste un peu illuminé qui veuent virer tous les méchants de l'UDF par ce qu'ils les empèchent de faire de l'idéologie démocrate et les élues et leurs soutients qui veulent conserver leurs sièges et leurs petite cuisine politicienne. Tu rajoute à sa une division géographique créer par une stratégie éléctorale brouillone et tu a ce qui reste du moDem.
Et oui il y a du boulot, mais il ne faut pas oublier que tout en corrigeant petit à petit nos défaut il est impératif de se contruire, notamment, vis à vis de l'extérieur lorsque l'on voit l'acharnement médiatique et élyséen contre nous, et surtout lorsque l'on voit les autres offres politiques qui resteraient si nous disparissions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Dim 23 Mar - 16:09

Citation :
Et oui il y a du boulot, mais il ne faut pas oublier que tout en corrigeant petit à petit nos défaut il est impératif de se contruire, notamment, vis à vis de l'extérieur lorsque l'on voit l'acharnement médiatique et élyséen contre nous, et surtout lorsque l'on voit les autres offres politiques qui resteraient si nous disparissions.

Acharnement élyséen, acharnement médiatique ... Ca sent le réchauffé tout ça. Et la théorie du complot devient ridicule à la fin. Il serait peut-être temps de se poser les bonnes sur les faiblesses du mouvement plutôt que de considérer le MoDem comme persécuté. Finalement c'est très bayrouiste comme attitude : le MoDem est le parti du futur, appellé à être la force politique qui va rénover la France et la politque mais les méchants hommes de droite et de gauche (en fait non c'est pas la gauche étrangement il ne tape que sur Sarkozy, question stratégie électorale peut-être) qui veulent absolument conserver leur petit pouvoir, lui mette des batons dans les roues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 33
Localisation : Lille - Wazemmes
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Dim 23 Mar - 16:37

Je constate en regardant les médias qu'il y a un effet un acharnement de la part des journalistes et des invités politiques des deux bords à rester sourds à nos arguments et à vouloir nous voir disparaitre au plus vite (ce qui est normal pour les invités politiques, moins pour les journalistes). Nous avons fait 3,5% (au lieu des 15%), nous avons été opportuniste... Tout cela est passé comme une lettre à la poste dans l'esprit des gens. Comme d'habitude j'ai envie de dire mais bon.... J'avais sans cesse envie de leur demander ce que nous aurions du faire selon eux pour faire enfin exister une troisième offre politique.

Quant à l'acharnement elyséen je vois pas comment on peut le mettre en cause. Nous détruire est l'un des principaux objectifs de Sarkozy depuis qu'il est élu il l'a lui même avoué.

Faut croire que je suis très bayrouiste alors... Pourtant si il n'était pas là ça ne changerait rien je le suis par les idées que je partage avec lui, je ne partage pas ses idées parce que je le suis.
Par ailleurs je pense que déclarer que le candidat du mouvement démocrate en 2012 ne sera pas forcément Bayrou nous donnerait de l'air médiatiquement. D'autant plus que cela ne me dérangerait pas de voir par exemple Corinne Lepage mener le parti.

En tout cas il va nous falloir bosser ces pochaines années pour présenter un projet dense, juste, et attirant aux électeurs. C'est pour cela que j'ai adhéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel



Nombre de messages : 113
Localisation : Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Dim 23 Mar - 18:34

Salut à tous,

Proposition n° 1 : il n'est pas normal que les militants n'aient pas été consultés pour les alliances. Cela révèle un dysfonctionnement grave du Mouvement qu'il faudra régler.

Proposition n° 2 : notre Mouvement est jeune ; il faut le faire marcher sur les pieds. Je vais regarder ce que proposent nos amis de "Construire en mouvement".

Proposition n°3 : L'interprétation de nos résultats aux municipales est plutôt difficile. Il faut la mener honnêtement. Le total des voix Modem sur l'ensemble des suffrages exprimés dans les villes où nous avons présenté des listes (pas toujours autonomes d'ailleurs) donne un taux de 12,16% (et non pas de 15%). En tenant compte des alliances de premier tour (souvent avec l'UMP), je pense qu'on est plutôt à 10%.
Dans le Sud-ouest, il est possible que maints adhérents ne soient pas contents des alliances fréquentes avec l'UMP et la droite. Dans le Nord, certains ne sont pas contents des alliances avec la gauche. Plus généralement, il serait bon de se pencher, statistiques à l'appui, sur nos résultats. C'est ce que j'essaie de faire.

Proposition n°4 : Quand on est au Modem, il faut envisager la possibilité de passer des alliances un jour ou l'autre soit avec l'UMP, soit avec le PS. Il faut être honnête avec soi-même. Si l'on pense en son for intérieur que l'on est incapable de travailler un jour avec quelqu'un du PS ou de l'UMP, il faut en tirer les conclusions qui s'imposent.

Proposition n°5 : Parler d'acharnement n'est pas de la paranoïa. Je vous conseille l'article du Monde consacré au Modem au lendemain du second tour. Il apparaît clairement que N. Sarkozy a piloté l'échec de Bayrou à Pau. On ne peut pas suspecter le Monde de complaisance à notre égard.

Conclusion :
- Rappeler les élus à l'ordre
- Analyser finement les résultats
- Travailler sur un projet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farid

avatar

Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 0:20

simonpierre a écrit:
Ca sent le réchauffé tout ça. Et la théorie du complot devient ridicule à la fin.

C'est l'avis général autour de moi, et je me fais souvent chambré sur ce terrain, en + d'être nul, ils y ajoutent le ridicule.

Cordialement,

Farid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagazettedudemocrate.blogspot.com/
Clément
Admin
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 29
Localisation : Marcq en baroeul
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 1:01

Christopher a écrit:
Tu dis ça parce qu'il y a des communistes, Clement n'est-ce pas? Pour moi leproblème c'est qu'il n'y a pas eu de vote formel des colistiers ou des militants, pas que ce soit une alliance avec la gauche, parce qu'une alliance avec le PS au niveau local ne pose en soit aucun problème pour notre mouvement.
Je suis désolé mais quand on se fait élir de puis 1989 avec les voix de la droite je trouve pas sa normale de se faire élire avec la gauche par pur opportunisme. Surtout par une gauche qui nous vomi (les verts) ou qui ne respecte pas les valeurs de base de la démocratie (communiste)

Citation :
Le site de campagne, et l'enquête quartier sont des exemples de lourds investissements pour la campagne. S'il y a eu un ou deux rendez vous d'annulés c'est pas un drame et moi j'ai vu Jacques sur le terrain par contre toi Clement tu faisais campagne à Marcq donc...
Je me suis également investit à lille, peut n'être n'ai-je pas fait beaucoup de marché et autre mais cela ne m'a pas empéché de suivre et de participer à cette campagne. Bizarrement dans toute les villes le modem fait des scores équivalent ou supérieur au législative sauf à lille ou on perd 4 points. Si on avait fait une vrai campagne: affichage et invitation pour les réunions publique (qui n'a pas été fait), document de campagne de qualité, présence de la tête de liste sur le terrain etc on aurait fait 12% mais olivier henno n'aurait pas gagner son canton.

Citation :
Le directeur de campagne il a expliqué pourquoi il n'y en avait pas parce que ça doit se payer cher, et que donc ce sont des personnes comme Danièle, Benjamin ou Olivier Gosseau qui faisaient une partie de ce boulot
Alexis massart pour sébastien Huygue n'était pas payer et il était à la fac de droit 8 a 10heure par jour, Patrick pitalis à marcq pour boutry n'était pas payé, il était au boulot 8 à 10 heures par jours... qu'on arrète de se foutre de nous!

Citation :
Pour ma part je n'aurais pas été d'accord, parce que Huygues est l'un des deux papas des tests ADN, parce qu'il n'avait pas de projet,parce qu'il a juste su jouer sur le nom Mauroy, parce qu'il n'est pas lillois, parce qu'il nous a balancé Forest dans les pattes.... etc
Mais comme tu te sens de droite Clement tu n'as pas le même avis que moi et c'est normal, mais en temps au centre nous ne devons pas juger sur les étiquettes pour nouer nos alliances locales.
C'est pas une question d'être de droite ou de gauche. Richir est élu depuis 20 ans avec la droite. C'est un homme de droite, c'est par opportunisme que henno le fait élire par la gauche. Quant à Forest arrétez d'accuser sans preuve sa tourne au ridicule.
De plus Aubry n'a pas fait non plus une campagne irréprochable, son bilan est plus que discutable et les valeurs défendu par elle ou ses colistier ne sont pas plus en accord avec nos valeurs que les tests adn. (au passage Huygue n'est pas l'auteur de l'amendement dur les test adn mais d'un autre amendement de la même loi permettant de recenser des données informatique sur l'origine des personnes)

Citation :
C'est possible. Mais nous n'aurions pas existé sur la scéne politique lilloise pendant 6 ans, nous n'aurions peut-être pas pu garder la permanence et notre existance aurait pu être en danger etc donc c'est à voir.
C'est sur que la on est sur d'éxister, on est aussi sur d'être grilé pour l'éléctions dans 6 ans. Qui oseras se représenté en faisant croire à une liste autonome. On est devenu des verts (vers) oranges.

Citation :
Pour ma part j'ai trouvé qu'il avait expliqué pas mal de choses, même si il faudra encore l'interpeller sur la consultation des militants par exemple pour clarifier certaines choses.
Il a été parfait pour éviter les questions chiantes, bien aidé par l'assisstance qui posait une question complaisante dès qu'un points chaud était abordé par l'un ou l'autre. Le fait de nous expliquer que tous s'est fait par rejet de huygue était pathétique.

Citation :
A nous de faire en sorte que ce soit de moins en moins le cas, tout ne peux pas changer en un jour.
Debout, reveil toi!!! voila 8 mois qu'on veut qeu sa change... on peut pas me taxer d'idéaliste mais un telle mépris des militants est symptomatique du malaise qui règen au sein de se parti

Citation :
Et oui il y a du boulot, mais il ne faut pas oublier que tout en corrigeant petit à petit nos défaut il est impératif de se contruire, notamment, vis à vis de l'extérieur lorsque l'on voit l'acharnement médiatique et élyséen contre nous, et surtout lorsque l'on voit les autres offres politiques qui resteraient si nous disparissions.
Qu'on fait encore les méchants média, dire que notre stratégie municipale était brouillone, c'est vrai, que bayrou s'est pris une taule, c'est vrai, que s'allier avec des communiste c'est n'importe quoi, c'est vrai, que sur l'ensemble des ville de + de 3500 hab on fait moins de 5% c'est vrai, dire que marielle de sarnez s'est fait baisé c'est vrai! Fin de la théorie du complot! stop! the end! arrétons de se trouver des alibis on s'est palnté et c'est uniquement notre faute!

_________________
Pour être politicien: 5 ans de droit...
Tous le reste de travers."

http://clementbarre.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generationorange.exprimetoi.net
Gabriel



Nombre de messages : 113
Localisation : Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 1:35

Bonsoir,

Pour tout vous dire, je trouve certaines positions un peu déconcertantes.

Je me souviens d'une vive discussion du mois d'octobre où Farid s'étonnait du caractère peu démocratique du mode de désignation de J. Richir. Cette discussion avait été censurée par certains intervenants de ce fil qui aujourd'hui trouvent Richir fort peu démocrate. Un excès ne chasserait-il pas l'autre ?

N'était-ce pas à ce moment qu'il fallait demander publiquement à nos dirigeants départementaux un débat de fond sur les alliances au lieu de considérer ceux qui posaient la question comme des empêcheurs de tourner en rond ? Au moins, les empêcheurs de tourner en rond d'hier ont-ils une certaine cohérence. Je la leur reconnais, même si je ne partage pas leur point de vue.

Je trouve que l'on gagnerait un peu de hauteur à cesser les procès d'intention qu'ils soient à l'encontre de Farid, Richir, Forrest, Henno, Bayrou ou Sarkozy. On gagnerait aussi un peu de hauteur en évitant des termes comme "sabotage" ou "baisée", etc.

J'aimerais aussi que chacun se pose vraiment la question de savoir s'il est prêt à travailler avec un UMP ou un PS. Personnellement, cela ne me pose aucun problème de principe. Tout dépend de la personne que j'ai en face de moi et des problèmes qui se posent.

Avant de jeter le Modem dans les orties, il me semble qu'il serait bon de remettre les choses en perspective et les juger non pas seulement à l'aune des résultats mais des principes.

Comme vous, la chose que je conteste c'est le caractère non démocratique des alliances qui ont été passées. Je suis d'ailleurs un peu attristé de voir que certains qui se sont très fortement investis dans la campagne viennent nous dire que l'on fait de la politique et que la politique n'est pas propre. Ce cynisme ne leur ressemble pas.

Il faudra faire prendre conscience à nos dirigeants que s'ils continuent comme ceci ils seront bientôt sans troupe. Il faut leur faire prendre conscience de l'urgence qu'il y a à bâtir un mouvement qui ait un réel projet politique et non pas seulement un leader comme bannière.

Du point de vue des valeurs et du projet, je ne bougerai pas d'un iota. Je pense que la démocratie dans son acception politique, économique et sociale est un enjeu majeur pour la France et le monde du XXIe siècle (cf. les JO de Pékin). Je pense que la démocratie est menacée par le jeux des étiquettes qui fait du combat politique un théâtre d'ombres.Je pense que la confrontation des deux appareils politiques majoritaires est stérile et dangereuse pour le pays. Je pense qu'il peut y avoir des démocrates au PS, à l'UMP, chez les Verts, au Nouveau centre, voire au PC aujourd'hui, et que l'on peut travailler avec eux si l'on est d'accord sur l'essentiel. J'ai été assez heureux de voir que notre positionnement pendant les municipales a jeté le trouble un peu partout. Même dans nos rangs, il est vrai : peut-être ne sommes nous pas assez clairs dans nos têtes pour mener ce type de combat.

Amitiés,

Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher
Admin
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 33
Localisation : Lille - Wazemmes
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 1:46

A Clément: Mais pour moi notre stratégie n'était pas brouillone, centre ouvert aux partenariats locaux selon les projets et les personnalités (ouvertes<>sectaires), donc logique pour être independant des deux "grands" partis ça peut être à droite ou bien à gauche.
Dès qu'il faut réfléchir 2 secondes on taxe une statégie d'illisible, alors qu'on aurait pas pu faire autrement sans abandonner l'autonomie (alliance globale) ou l'ouverture aux autres (alliance avec personne nulle part).
Bayrou s'est pris une taule, faux. Aux présidentielles il faisait environ 35%au premier tour contre 30% aux deux autres. L'UMP a fait en sorte de transférer quelques pourcents de la droite vers la gauche pour le dépasser. Ce n'est pas lui qui a été désavoué. Il aurait pas du se fourrer dans ce traquenard on est d'accord.
s'allier avec les communistes c'est n'importe quoi, certes d'où le désavoeu à Aubagne. Mareille de Sarnez c'est fait baisé ben non l'autre a pas voulu s'allier c'est son droit. L'unique chiffre que les médias affichent est celui qui nous est le plus défavorable de tous (sur ce modèle j'ai entendu je ne sais plus où que le PS avait fait 9% et l'UMP 6%).

Seulement les médias sont systématiquement dans la charge contre nous, jamais il ne nous cherchent d'excuses ou relaient nos raisons d'agir de la sorte.
Et je ne parle plus par exemple du traitement autour du congrés. C'est une habitude mais là j'ai trouvé que c'était le ponpon. D'ailleurs si les médias sont justes pars vite parce que Bayrou et le Modem sont morts et enterrés à les entendre.

A Gabriel: Je trouve depuis le début que ton discours est très juste et assez sage. J'approuve le tout.


Dernière édition par Christopher le Lun 24 Mar - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément
Admin
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 29
Localisation : Marcq en baroeul
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 1:47

Citation :
Je me souviens d'une vive discussion du mois d'octobre où Farid s'étonnait du caractère peu démocratique du mode de désignation de J. Richir. Cette discussion avait été censurée par certains intervenants de ce fil qui aujourd'hui trouvent Richir fort peu démocrate. Un excès ne chasserait-il pas l'autre ?

Mais richir était tout a fait légitime pour mener campagne à lille, le fait qu'il n'ai pas mené campagne est un autre problème.


Citation :
Je trouve que l'on gagnerait un peu de hauteur à cesser les procès d'intention qu'ils soient à l'encontre de Farid, Richir, Forrest, Henno, Bayrou ou Sarkozy. On gagnerait aussi un peu de hauteur en évitant des termes comme "sabotage" ou "baisée", etc.
Je peu dire que J. richir à mené une très mauvaise campagne et que marielle de sarnez s'est fait avoir mais je ne donne pas dans le politiquement correcte et l'hyppocrisie.

Citation :
J'aimerais aussi que chacun se pose vraiment la question de savoir s'il est prêt à travailler avec un UMP ou un PS. Personnellement, cela ne me pose aucun problème de principe. Tout dépend de la personne que j'ai en face de moi et des problèmes qui se posent.
Travailler avec un PS ne me pose aucun problème, j'ai des amis au PS et tous et tous mais Martine Aubry ne représente pas la gauche de progrès avec laquelle nous devons nous allier mais plutôt une gauche archaique dasn la veine des mitterand, jospin, Mauroy...

Citation :
Avant de jeter le Modem dans les orties, il me semble qu'il serait bon de remettre les choses en perspective et les juger non pas seulement à l'aune des résultats mais des principes.
Quel principes? Celui de ne volontairement pas avoir de stratégie politique... magnifique principe en effet...

Citation :
Comme vous, la chose que je conteste c'est le caractère non démocratique des alliances qui ont été passées. Je suis d'ailleurs un peu attristé de voir que certains qui se sont très fortement investis dans la campagne viennent nous dire que l'on fait de la politique et que la politique n'est pas propre. Ce cynisme ne leur ressemble pas.
Pareil, je suis aussi contre l'alliance avec aubry et les communistes et les verts.

Citation :
Il faudra faire prendre conscience à nos dirigeants que s'ils continuent comme ceci ils seront bientôt sans troupe. Il faut leur faire prendre conscience de l'urgence qu'il y a à bâtir un mouvement qui ait un réel projet politique et non pas seulement un leader comme bannière.
Le MoDem est construit comme un club de supporter réunit pour porter bayrou à la présidence en 2012, le reste on en a rien a battre

Citation :
Du point de vue des valeurs et du projet, je ne bougerai pas d'un iota. Je pense que la démocratie dans son acception politique, économique et sociale est un enjeu majeur pour la France et le monde du XXIe siècle (cf. les JO de Pékin). Je pense que la démocratie est menacée par le jeux des étiquettes qui fait du combat politique un théâtre d'ombres.Je pense que la confrontation des deux appareils politiques majoritaires est stérile et dangereuse pour le pays. Je pense qu'il peut y avoir des démocrates au PS, à l'UMP, chez les Verts, au Nouveau centre, voire au PC aujourd'hui, et que l'on peut travailler avec eux si l'on est d'accord sur l'essentiel. J'ai été assez heureux de voir que notre positionnement pendant les municipales a jeté le trouble un peu partout. Même dans nos rangs, il est vrai : peut-être ne sommes nous pas assez clairs dans nos têtes pour mener ce type de combat.
Des démocrate dans un partis pour qui le che est un modèle de vertu et l'URSS un modèle de société, j'ai du mal quand même. A bon entendeur...

_________________
Pour être politicien: 5 ans de droit...
Tous le reste de travers."

http://clementbarre.hautetfort.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://generationorange.exprimetoi.net
Farid

avatar

Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Lun 24 Mar - 11:37

Gabriel a écrit:
Comme vous, la chose que je conteste c'est le caractère non démocratique des alliances qui ont été passées. Je suis d'ailleurs un peu attristé de voir que certains qui se sont très fortement investis dans la campagne viennent nous dire que l'on fait de la politique et que la politique n'est pas propre. Ce cynisme ne leur ressemble pas.

Le noeud du problème, c'est ça !

Le reste n'aurait pas lieu d'être si on appliquait la consultation, le débat interne et que les cadres étaient désignés par des élections interne sincères et transparente pour assurer une représentativité des adhérent(e)s qui nest pas de mise actuellement.

Toutes ces dérives ( elles sont quasiment identique dans tout le territoire ) ont conduit a briser la dynamique de mai 2007, a créer des divisions internes ( et pour certaines, elles sont profonde ). Je me demande comment, l'individu que l'on nous présente comme un homme éclairé et un visionnaire a bien pu en arriver à ce résultat ?????

Cordialement,

Farid ( qui a déjà mis un pied dehors Question )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagazettedudemocrate.blogspot.com/
Christophe

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Mer 26 Mar - 0:55

Christopher a écrit:
Pour ma part je n'aurais pas été d'accord, parce que Huygues est l'un des deux papas des tests ADN, (...) parce qu'il nous a balancé Forest dans les pattes.... etc
Rectification: c'est la bonne vieille équipe udf qui "nous a balancé Forest dans les pattes".
Rendons lui cet honneur, il a été le premier a dénoncer le manque absolu de démocratie dans le modem.
On est d'accord ou pas avec la méthode, néanmoins la cause est un fait avéré à de multiples reprises, à l'échelle nationale et à échelle quasi industrielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://democrateenaction.blogspot.com
simonpierre
Modérateur


Nombre de messages : 139
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   Mer 26 Mar - 19:31

Par contre si on pouvait éviter de critiquer en permanence lex-UDF, ça n'a aucun sens. Les "nouveaux" et les anciens membres de l'UDF ont adhéré au même parti, sur les même bases et les même valeurs. Ceux qui n'ont pas accepté les règles du jeu sont partis. Ce qui reste au MoDem se sont des pratiques, relayées certes par une équipe de barons (Olivier si tu nous entends ...), qui ont cours dans tous les partis.

Or ce que nous voulions justement c'est créer un mouvement neuf qui aurait du s'en affranchir, un mouvement qui se voulait neuf et qui a fait signé à ses élus et ses militants une charte éthique et une charte des valeurs.

Où sont passé les grands idéaux de notre jeunesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'UDF doit-elle revivre?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'UDF doit-elle revivre?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Trousse de secours : de quoi doit-elle se composer ?
» La collaboratrice peut-elle travailler plus que la titulaire?
» ISABELLE BOULAY
» La série animée : Partie 4 - Diamond is Unbreakable
» Non-vaccination, et après 18 mois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Géneration Orange Lille :: UDF-Mouvement Démocrate :: Général-
Sauter vers: